Get Adobe Flash player
Votre activité peut vous placer à proximité de lignes électriques aériennes ou souterraines : en approchant trop près vous ou votre engin, pouvez provoquer un arc électrique (ou amorçage). Respectez bien les distances de sécurité et les gestes essentiels de prévention qui suivent.







Avant tout projet de travaux, consulter le guichet unique sur le téléservice www.reseaux-et-canalisations.ineris.fr afin de connaître les exploitants de réseau impactés par l’emprise de vos travaux. Chaque entreprise, en présence d’une ligne électrique aérienne, doit rédiger une Déclaration d’Intention de Commencement de Travaux (DICT) avant le début du chantier en faisant référence à la Déclaration de projet de Travaux (DT) transmise par le donneur d’ordre. Vous devez estimer la distance de vos travaux à la ligne et l’indiquer dans votre déclaration. Pour rédiger vos demandes et faciliter vos démarches auprès des exploitants, le portail de déclaration PROTYS peut être utilisé : www.protys.fr.
Examinez avec les gestionnaires (ERDF, RTE…) les principales mesures de prévention à prendre.
Ne touchez jamais un objet en contact avec une ligne électrique.
Dans la mesure du possible, ne manoeuvrez pas seul.
Faites vous accompagner
d'une personne qui vous alertera si vous vous approchez.
Une fois les réseaux identifiés, les distances minimales à respecter sont :
 > 3 mètres pour les lignes électriques aériennes de tension inférieure à
50 000V,
 > 5 mètres pour les lignes électriques aériennes de tension supérieure
à 50 000V,
 > 1,5 mètre dans le cas des réseaux souterrains.